Mon premier mois de maman

J’ai un peu de retard pour ce petit point à un mois, un mamois finalement.

  • Pour bébé :

Les premières semaines sont passées très rapidement : des sages-femmes sont passées, des puéricultrices, on a vu le médecin etc etc…
Je suis restée cinq jours à l’hôpital et quand je suis rentrée, dès le lendemain j’avais la visite d’une Sage-femme. Malheureusement cela s’est super mal passé. La nana était jeune, c’était ses débuts je crois bien. Elle m’a inquiétée plus qu’autre chose : elle m’a parlé de jaunisse et de prise de poids insuffisante. Il faut savoir que Princesse Beyoncé ( ce sera son petit nom) a toujours pris du poids à l’hôpital et qu’on ne m’a jamais parlé de jaunisse. Autant vous dire que le premier jour hors hôpital, j’ai eu envie de mourir et  je culpabilisais à mort : mauvaise mère que j’étais. Une seconde SF est venue deux jours après pour me dire : AUCUN PROBLÈME.
 Princesse B est un bébé plutôt calme et facile. Elle ne fait pas ses nuits puisque je l’allaite donc elle se réveille toutes les 3h mais ce sont  des moments que j’adore donc même si je suis fatiguée, je ne me plains pas de ces réveils nocturnes. En revanche, très rapidement elle a été dérangée par des problèmes de digestion ce qui est normal mais ça fait mal au cœur de la voir se tordre dans tous les sens sans rien y pouvoir.
Enfin, quelques jours avant son moissiversaire, elle a eu son premier rhume. Un bébé grincheux avec le nez pris et l’obligation pour maman d’utiliser le mouche-bébé : une horreur! Heureusement, cela n’a pas duré et j’ai vite retrouvé un bébé-douceur.
Et après ce premier mois qui m’a semblé une éternité autant qu’il est passé très vite, mon petit bout a pris 6cm et 1kg100 !

  • Pour maman :

Aucun problème avec la cicatrice de la césarienne qui ne m’a absolument pas gênée! En revanche, j’ai eu la joie de faire un urticaire géant qui a duré bien 20jours et qui n’est pas totalement passé …et ça, c’était horrible!
Également, d’un point de vue médical, j’ai eu la visite d’un infirmier par jour pour une injection suite à la césarienne.
Physiquement, j’ai récupéré assez vite : perte de presque tout mon ventre et d’une dizaine de kg.
L’allaitement, ce premier mois, s’est super bien passé et m’a permis de créer un véritable lien “privilégié” avec ma fille. J’ai eu à plusieurs reprises le sentiment d’être dépossédée de ma fille. Que l’on me la prenait ou encore que j’étais remplaçable par n’importe qui alors ce contact avec elle était vital pour elle (au premier sens du terme) et pour moi en tant que maman. Je sais bien que c’est un sentiment que partage beaucoup de maman dans les premiers temps mais j’ai eu du mal à relativiser et à me sentir à ma place dans mon rôle de maman. Et puis, une peur maladive que l’on me prenne ma fille
Ce qui a été le plus compliqué? Les visites! J’ai eu le droit aux visites de la famille environ un milliard de fois par secondes avec leurs commentaires déplacés ( “Oh on dirait une VRAIE petite maman”… Sans déconner, les gars? Vous croyez que c’est un poupon Franprix?!). Autant dire que cela n’a pas aidé moralement et que j’ai eu envie de m’enfuir plus d’une fois. Mais impossible de dire “non” à ces visites – surtout que j’étais super contente de certaines visites ^^ – et en même temps, je n’avais qu’une envie : trainer en pyjama en pilou pilou toute la journée. Les premières semaines, être habillée et douchée avant midi relevait du miracle.
Pour ce qui est de la relation avec le papa, ce n’est pas gagné. Être maman solo, ce n’est pas cool tous les jours et heureusement que je suis bien entourée, épaulée et que je n’ai pas le quotidien à gérer. A plusieurs reprises, j’ai eu envie de l’appeler au secours, lui demander qu’il revienne pour être “une famille” et pour ne pas à avoir à répondre seule aux besoins de Princesse B. La raison me rattrapant rapidement et surtout son comportement me décevant de plus en plus, je n’ai jamais cédé à ces pulsions. Il a vu Princesse B, trois après-midi depuis sa naissance et cela n’a pas été très facile à gérer. Des propos inappropriés, des regards en chien de faïences et une déception récurrente.

Pourtant, dans l’ensemble, ce premier mois s’est bien passé!

 
 
 

2 thoughts on “Mon premier mois de maman

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *